***

La Manif pour Tous le Dimanche 26 Mai 2013

 

Accueil Calendrier des Journées Mondiales  Partager

Les opposants aux mariages homosexuels se mobilisent le jour de la Fête des Mères, soit le Dimanche 26 Mai 2013 à Paris.

DIMANCHE 26 MAI 2013 - MANIF POUR TOUS

Trois cortèges défileront à partir de 14h

Porte de Saint-Cloud

Porte Dauphine

Place Valhubert (Austerlitz)

Drapeau France 150 x 90 cm -  8 €

Disponible

Boutique Megacom-ik - 13 Bd Saint-Marcel - 75013 Paris

A 200 m de la Gare d'Austerlitz !

14h30 / 19h Mercredi au samedi - Dimanche : 12h30 / 19h

Tél : 09 53 92 53 17

Masque Supporter France - 5 €

En France, un grand mouvement historique de résistance s'est levé en 6 mois pour défendre le mariage homme-femme et la filiation.

Né le 17 novembre à l'occasion d'une manifestation populaire dans toute la France, ce mouvement a déjà fait descendre dans la rue des millions de Français en moins de 6 mois.

Cette mobilisation historique contre un projet de loi s'amplifie chaque jour, renforcée par le mépris politique, la violence policière et l'incompréhension médiatique avec laquelle elle a été traité.

Pour le 26 mai prochain à Paris, les organisateurs de La Manif pour tous se préparent à une affluence record pour une 'Méga Manif' alors que le projet de loi a déjà été voté. Le rapport de force, pacifique mais déterminé, avec Monsieur Hollande et avec son gouvernement ne fait que commencer.

17 novembre - 17 mai : déjà plus de 6 mois de mobilisation contre le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels. Et ce n’est pas fini…

Depuis plus de 6 mois, La Manif Pour Tous rassemble tous ceux qui s’opposent à la loi Taubira autorisant le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels mais aussi à la PMA (Procréation « Médicalement » Assistée) pour tous et à la GPA (Gestation – ou Grossesse – Pour Autrui, c’est-à-dire la mères porteuses).

Depuis plus de 6 mois, la mobilisation est croissante dans l’hexagone mais aussi aux quatre coins du monde où l’on ne compte plus les comités locaux de La Manif Pour Tous, de Sydney à Jerusalem, de Londres à Dubaï ou bien encore de Moscou à Rio de Janeiro. N’oublions pas les DOM-TOM qui se mobilisent fortement et en particulier la Guyane chère au Ministre Christiane Taubira, où l’opposition à sa loi ne faiblit pas depuis des mois.

Depuis plus de 6 mois, ce mouvement a vu naître dans ses rangs une nouvelle génération de jeunes, chaque jour plus nombreux. En inondant largement les manifs, en inventant de nouvelles formes d’engagement (sit-in pacifiques, happening, twittos, blogueurs, ...), des centaines de milliers de jeunes témoignent avec force de leur refus de cette loi et de ses conséquences mais aussi de leur espérance. Ils ne veulent plus détruire des normes, mais reconstruire le lien social. Paisiblement.

Depuis plus de 6 mois, Monsieur Hollande, a fait la sourde oreille aux mobilisations successives et inédites contre un projet de loi en France :

- 2 grandes manifestations nationales à Paris le 13 janvier (plus d’un million de participants, 3 cortèges partis de la Place d’Italie, de la Place Dauphine et de la Place Denfert-Rochereau qui ont convergés vers le Champs de Mars) et le 24 mars (plus d’1,4 millions de manifestants sur un axe historique allant de La Défense à l’Arc de Triomphe sans oublier l’Avenue Foch et les rues adjacentes).

- 5 journées de mobilisation en région les 17 novembre, 8 décembre, 2 février, 21 avril et 5 mai où l’on ne comptait plus les cortèges « consistants » ressemblants entre quelques milliers et des centaines de milliers de manifestants de Lille à Marseille, en passant par Lyon, Nantes, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Strasbourg, Montpellier ou bien encore Paris et l’Ile de France. Le 2 février, ce sont près d’une centaine de manifestations qui ont eu lieu de manière simultanées devant les préfectures de tous les départements de France.

- une pétition rassemblant 700 000 signatures (la plus importante à ce jour dans l'histoire de France) a été deposée en février au Conseil Économique, et Social et Environnemental (CESE) et a été jugée irrecevable sur ordre du Premier Ministre.

- D’innombrables accueils et mobilisations ont été organisées lors des déplacements politiques ou médiatiques du Président de la république, du Premier Ministre ou des membres du gouvernement.

Depuis plus de 6 mois, ces mobilisations pacifiques et organisées ont fait l'objet d'un harcèlement policier inédit au point d'inquiéter le Conseil de l'Europe lui-même. Lors de la manifestation du 24 mars, l'opinion française avait déjà été heurtée par les images montrant avec quels excès les policiers français avaient fait un usage violent et dangereux de gaz lacrymogènes en présence d’enfants sur l’avenue de la Grande Armée. À cette occasion, le collectif avait rassemblé plusieurs centaines de témoignages de familles agressées par les forces de l'ordre.

Le 14 avril dernier, 67 jeunes 'veilleurs' pacifiques, immobiles et silencieux, ont été emmenés en garde à vue. Par peur de l'ampleur du mouvement, les consignes du Ministère de l’Intérieur sont de plus en plus disproportionnées, comme en témoigne la multiplication des gardes à vue et le harcèlement systématiquement des personnes qui portent dans les lieux publics un sweat aux couleurs de la famille. Le logo de La Manif Pour Tous serait-il devenu subversif ?

Mais depuis plus de 6 mois, La Manif Pour Tous, c’est bien plus que toutes ces actions de mobilisation. C’est bien plus que des milliers de banderoles déployées sur les routes de France pour sensibiliser l’opinion publique. C’est bien plus que des millions de tracts distribués pour informer, décrypter et révéler le contenu de la loi Taubira. Depuis plus de 6 mois, La Manif Pour Tous a libéré la parole sur un sujet fondamental, celui de l’avenir de nos familles, de nos enfants et donc de notre société. Les résultats sont déjà là. Hier favorables à un vague projet de loi dont ils ne connaissaient pas la réalité et ses conséquences, les sondages montrent que les Français sont désormais aujourd’hui majoritairement CONTRE la loi Taubira, contre l’ouverture du mariage, et donc de l’adoption, aux couples homosexuels. Les Français ne veulent pas que des enfants soient délibérément et irrémédiablement privés d’un père ou d’une mère.

« Une partie de l’objectif est aujourd’hui atteint : faire ouvrir leurs yeux aux Français sur la loi Taubira et ses conséquences pour tous » estime Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « Les Français sont désormais convaincus qu’il est nécessaire de retirer la loi Taubira. Il nous faut maintenant convaincre le Président de la République » poursuit-elle.

100% retrait de la loi Taubira : c’est donc le mot d’ordre pour la prochaine grande manifestation du dimanche 26 mai à Paris. La Manif Pour Tous se dit bien décidée à poursuivre son action jusqu’au retrait de la loi Taubira. Ce serait une erreur pour la majorité, pire une faute politique, que de parier sur un essoufflement du mouvement. La motivation et la détermination n’ont jamais été aussi fortes.

Mobilisées depuis plus de 6 mois, toutes les équipes de La Manif Pour Tous continuent de grandir et peuvent aujourd’hui garantir qu’elles ne lâcheront rien ! Jamais ! Jamais ! Jamais !

Communiqué de presse - 17 Mai 2013

 Le site officiel de la Manif pour Tous : ICI

© Megacom-ik / 2010 - 2013

 
mesure d'audience