***

Les 19èmes Journées Nationales Prison du 24 au 30 novembre 2012

Accueil Calendrier des Journées Mondiales Journée anti personnalité politique
  Calendrier Semaines Internationales  Partager

Les 19èmes Journées Nationales Prisons se dérouleront dans la semaine du 24 au 30 novembre 2012. L'objectif est de sensibiliser l'opinion publiques sur les conditions désastreuses du milieu carcérale en France.  Le Groupe de Concertation Prison organise ce rendez-vous annuel.

FILMOGRAPHIE

LIVRE

 

PROGRAMME DES JOURNÉES NATIONALES PRISON 2012

REGION ALSACE

STRASBOURG : le GLCP composé de l’ANVP, des aumôneries catholique, musulmane et protestante des prisons, de la Croix Rouge française, d’EMMAÜS, de l’association DECLIC, de l’association J’VEUX M’EN SORTIR (Farapej), du GENEPI, du Secours catholique, organise :

Le 18 novembre 2012, à 15h, au Centre culturel de SOUFFLENHIEM, projection du film « Prison à domicile » de Philippe BORREL, suivie d’un débat avec un magistrat et une personne ayant vécu la prison.

Contact : mounir_bladi@hotmail.com

Le 21 novembre 2012, de 14h à 16h, atelier d’expression pour des familles de personnes détenues

Le 22 novembre 2012, à 18h30, Cafétéria des Sciences Campus universitaire, théâtre interactif d’improvisation

Le 30 novembre 2012, à 18h30, amphithéâtre de l’école des Avocats -4 rue Brulée (derrière hôtel de Ville), projection du film « A l’ombre de la république », puis conférence –débat à 20h avec Jean-Marie DELARUE, contrôleur général des lieux de privation de liberté

REGION AQUITAINE

- MONT DE MARSAN: semaine avec débats, colloques, et expositions

- PERIGUEUX: le GLCP composé de L’A.I.R.E, l’ANVP, Le CRI 79, l’Entraide protestante, le Secours catholique, organise le 19 novembre 2012 à 20h30 une soirée –débat « L’irrécupérable récupéré » avec Yazid KHERFI, auteur de « Repris de justesse » à l’amphi de la bibliothéque municipale de PERIGUEUX –Violences : comprendre c’est prévenir.

Egalement le 19 novembre  : 10h à 12h : Lycée PICASSO avec 2 classes de terminale ; 13h30 : CD de NEUVIC.

Et le 20 novembre : matin au lycée Léonard de VINCI ; 14h-16h30 : maison d’arrêt ; 17h30 à19h30 : centre social de CHAMIERS (+buffet)

REGION AUVERGNE

- CLERMONT: le GLCP et un collectif d’autres associations organisent le novembre 2012 la projection du film « Ombline » suivie d’un débat.

REGION BASSE NORMANDIE

- ARGENTAN : le exposition d’une cellule, interventions en établissements scolaires.

REGION BOURGOGNE

- DIJON : le collectif DIJON PRISON regroupant ACAT, AMNESTY INTERNATIONAL, ANVP, Accueil Magenta, Auxilia, CIMADE, Courrier de Bovet, CSF (confédération syndicale des familles), Croix Rouge française, GENEPI, Itinéraires singuliers, LDH, Mission locale, Mouvement LE CRI (Farape), Relais Enfants Parents Bourgogne, Secours catholique, Les Sentiers (association d’insertion par le travail), la SDAT (Société dijonnaise d’aide au travail) UD-CFDT, organise jeudi 29 novembre 2012, au cinéma DEVOSGES une projection – débat du film « A l’ombre de la République » de Stéphane MERCURIO, avec les interventions de Pierre DUFLOT, Directeur interrégional des services pénitentiaires DIJON CENTRE EST, Aurane DUCHATEL, de l’ADAVP (association départementale d’aide aux victimes d’infractions pénales), d’une avocate pénaliste.

Contact le CRI DIJON  :  03 80 30 85 29

- AVALLON OU AUXERRE: projection du film « Ombline » de Stéphane CAZES.

Contact : Guy GOBRY guy.gobry@orange.fr  - la-halte.cd-joux@orange.fr

REGION BRETAGNE

- BREST : un collectif regroupant l’aumônerie catholique, AGHEB, APEV (association des parents d’enfants victimes), CLIP, Courrier de Bovet, EMERGENCE (FARAPEJ, FNARS), EMMAUS, FPASVV (fédération d’aide et de soutien aux victimes de la violence et de leur famille), GENEPI, Halte St Vincent, LDH, Point 48, Sauvegarde de l’enfance, Union syndicale de la psychiatrie, Vie libre, War Zao (visiteurs) organise le 29 novembre 12 une conférence débat.

Contact : Marie Paule FORGET maloforget@orange.fr - Georges HAY hay.gm@wanadoo.fr

- RENNES : le collectif Prison-Rennes, regroupant ANVP, Brin de soleil (FARAPEJ), Enjeux d’enfants, GENEPI, organise :

- le 24 novembre 2012, Place de la mairie, de 14h à 18h, distribution de tracts et affichage sur panneaux de données sur l’incarcération

- le 30 novembre 2012 à la MJC de BREQUIGNY, de 14h à 16h30, représentation de la pièce de théâtre « On m’appelait Lenka ».

REGION CENTRE

- BOURGES : un GLCP regroupant l’ANVP, AUXILIA, les aumôneries catholique et protestante, la MAFAP la maison d’accueil des familles en attente de parloir, RCF Radios chrétiennes francophones, le Secours catholique organise le jeudi 22 novembre 2012 à 20h30 au Hublot un spectacle « La complainte des enfermés » adapté du livre de Philippe CLAUDEL « Le bruit des trousseaux » -créé et mis en scène par Alain MEILLAND, avec Laurent LOISEAU et la participation des bénévoles des associations organisatrices.

Des bénévoles de chaque association membre du Groupe local de concertation prison se sont engagés à monter sur les planches d'une grande salle de Bourges pour un spectacle monté par le metteur en scène Alain Meilland (fondateur du Printemps de Bourges, grande figure artistique locale), autour de lettres de détenus, intitulé "La Complainte des enfermés". Le projet mobilise une quinzaine de bénévoles.

REGION ILE DE FRANCE

BOIS d’ARCY/ VERSAILLES. POISSY : un GLCP regroupant les associations intervenant dans les prisons de BOIS D’ARCY, VERSAII.LES, POISSY - ANVP, ASCP, GENEPI, FAIRE, Auxilia, Croix-Rouge, Secours catholique, CLIP, Aumôneries catholique, orthodoxe et protestante des prisons, ACP (FARAPEJ), SOLIDAIRES (FARAPEJ), CIMADE, Alcooliques anonymes, Halte St Vincent, AESAD78, Narcotiques anonymes – organise le jeudi 22 novembre 2012, au Centre Huit, 8 rue de la porte de Buc, à VERSAILLES, une soirée – débat sur le thème « Aménagements de peine et alternatives à l’incarcération » ;avec la participation de Nathalie BRET, juge d’application des peines, Claire MERIGONDE, Directrice départementale du SPIP, Fatiha MEKERRI, Directrice de la Maison de la justice et du droit de VAL DE SEINE.

FLEURY-MÉROGIS : l’association ASF (FARAPEJ) - regroupant 10 associations autour de Fleury Merogis, avec le soutien de la Mairie de ST GENEVIEVE DES BOIS, organise le samedi 24 novembre 2012 Salle G. Philippe à STE GENEVIEVE DES BOIS : à 14h30 –projection du film « Le déménagement » de Catherine PECHARD à 16h30 –table ronde avec Alain Cugno, philosophe, Pierre JOXE, homme politique et avocat, Renaud SEVEYRAS, directeur – adjoint de la Maison d’arrêt de FLEURY MEROGIS, Denis SALAS, magistrat et essayiste ; modérateur : Bernard GORCE, journaliste à La Croix . A 18h – rencontre avec de nombreux acteurs et intervenants de la vie carcérale à 19h30 –fin de la manifestation

Contact : acsofleury@wanadoo.fr

OSNY : le GLCP composé de l’ANVP, l’association d’accueil de familles AFD 95 (Farapej), l’aumônerie catholique des prisons, la CIMADE, la Croix –Rouge, le Secours catholique, Vie libre organise le mardi 27 novembre 2012 à 20h30, au cinéma Utopia de SAINT OUEN L’AUMONE, la projection du film « Le déménagement » suivie d’un débat.

PARIS : le groupe GENEPI de Sciences PO et la FARAPEJ organisent le mercredi 28 novembre 2012, de 19h15 à 21h15, à Sciences PO PARIS, une conférence –débat autour du thème « les sanctions non carcérales ».

Toujours à Sciences PO PARIS, conférence –débat sur « le fait religieux en prison » organisée le mardi 27 novembre 2012 par le groupe GENEPI Sciences PO, de 19h15 à 21h15.

Le GENEPI, la FARAPEJ, le Secours Catholique, avec le soutien de l'OIP organisent le 22 novembre 2012 la journée des morts des prisons sur l'initiative de Roch-Etienne Migliorino, de 12h à 13h, sur la place du Palais Royal.

FRESNES : A.C.T.I.F (FARAPEJ), l’ANVP, la Croix Rouge française, le Secours catholique organisent le 29 novembre 2012, à partir de 18h30, Salle des mariages, Mairie de FRESNES, 1 place Pierre et Marie Curie, une soirée débat sur le thème « Prison, pas la peine d’en rajouter ! »; avec les interventions de Jean-Claude BOUVIER, Juge d’Application des Peines (JAP) à CRETEIL, Claude CHARAMATHIEU, Directeur du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP), Jean-Michel DEJENNE, Directeur du Centre pour Peines Aménagées (CPA) de VILLEJUIF, Françoise MERTZ, Directrice ARAPEJ 75 et 94.

Contact : Lyliane BESNARD claly.besnard@cegetel.net

REGION LANGUEDOC ROUSSILLON

NIMES : Exposition dans la délégation du Secours catholique et un local de personnes accueillies. (avec les illustrations du dessinateur Sean sur les conséquences de la prison + Ajout de légendes selon les réaction des visiteurs)

- Projection publique du film « Près d’ici », DVD de Emmaüs/OIP et de « paroles croisées » (film Secours catholique) en interne.

REGION LIMOUSIN

TULLE : le GLCP de Corrèze , organise le 23 novembre 2012 à 20h30, salle Marie Laurent (face au centre culturel) un débat « Sortie de prison : quelle insertion, » avec l’intervention de Jacky VAN THUYNE, ancien détenu, directeur d’un centre d’hébergement pour sortants de prison

REGION LORRAINE

NANCY : Les associations intervenant en prison et l’espace ADA organisent le 29 novembre 2012, au Caméo Commanderie, à 20h15, une projection – débat avec le film « A l’ombre de la République » de Stéphane MERCURIO, avec un membre de l’équipe du Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

REGION MIDI PYRENEES

TOULOUSE : un GLCP, regroupant ACAT, ANVP, Auxilia, Courrier de Bovet, Le Cri, GENEPI, LDH, l’Oustal, le Passage, Roqueclaire, Secours catholique, organise :

Mardi 27 novembre 2012 à 20h15, MURET à l’AGORA PEYRAMONT - 32 Ch. Pradette , projection du film « Le déménagement » de Catherine RECHARD ,suivie d’un débat

Mercredi 28 novembre 2012 à 20 h 00 – UTOPIA TOURNEFEULLE, la projection d’un film, « Ombline » réalisé par Stéphane CAZES, suivie d’un débat

Jeudi 29 novembre 2012 de 18 à 20 h 00 – TOULOUSE, à la Maison des Avocats - 13 rue des Fleurs (Métro Palais de Justice (ligne B) un débat : « Politique pénitentiaire aujourd’hui et demain » avec la participation de Me Marie-Christine ETELIN - Contact : 05 61 30 28 18

REGION NORD PAS DE CALAIS

LILLE : le GLCP regroupant AIDES, ANVP, Aumônerie catholique, protestante et musulmane, Auxilia, Croix Rouge, Genepi, GREF, Le Nid, OIP, Oxygene, PJ 59 (Farapej), Parcours de Femmes (Farapej), Relais Enfants – Parents, Secours catholique, Trait d’Union (Farapej), organise, en parten ariat avec l’OIP et le Barreau de LILLE

Le 26 novembre 2012, à la mairie de quartier de WAZEMMES –salle Philippe NOIRET, une projection –débat du film documentaire « Sous surveillance », de Didier CROS, produit par Ladybirds Films, en coproduction avec le CFRT le Jour du Seigneur avec la participation de France .télévisions (France 2) – FIPA d’argent- Biarritz 2012 ; suivie d’un débat en présence de personnes ayant vécu la prison et un représentant du Barreau de LILLE + Expo de photos -montage à propos de la prison « La salle aux pris », de Dominique DELHAYE, et témoignages de détenus.

MAUBEUGE : ANVP et RPSA (FARAPEJ) organisent le 29 novembre 12, à 19h, salle des fêtes du Faubourg de Mons, une réunion publique sur les aménagements de peine, avec les interventions de Dorothée FORMONT, Juge d’application des peines, de Grégory LEMIERE, Conseiller Pénitentiaire d'Insertion et de Probation ( milieu fermé), Sandrine Mestre, Conseiller Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (milieu ouvert) (sous réserves), Raphaël BONTE, ancien président de l'ANVP ; débat animé par Georges SOBIESKI, président de la section ANVP Sambre Valenciennois. En savoir plus : http://anvpmaubeuge.over-blog.com

DOUAI : L’Association Arc-en-Ciel, association d’accueil des familles (FARAPEJ), l’ aumônerie catholique des prisons et l’Association nationale des visiteurs de prison (ANVP), organisent mercredi 28 novembre 2012 à la faculté de droit de DOUAI une conférence sur la contrainte pénale communautaire avec Pierre -Victor TOURNIER et Jacques VERNIER, maire de DOUAI.. Contact : fievet.francois@neuf.fr

REGION PACA

AVIGNON : Le 29 novembre 12 le collectif composé de l’AFDV (FARAPEJ), l'ANVP, des aumôneries catholique, musulmane et protestante, Cimade, Croix-Rouge, Secours catholique organise, à 20h15, à l’UTOPIA une projection du film « Le déménagement » de Catherine RECHARD, suivie d’une rencontre avec des représentants du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) du VAUCLUSE et des représentants d’organismes impliqués dans les TIG (travail d’intérêt général). Contact : jacobjp@orange.fr

MARSEILLE : le Centre d’accueil des BAUMETTES (FARAPEJ), organise le 10 novembre 12 au cinéma L’Alhambra à 18 h15 la projection du film « Etre là », de Régis SAUDER, réalisateur, tourné au SMPR des Baumettes ; suivie d’un débat à 20h sur le thème « prison –psychiatrie : la prison est elle faite pour soigner ? » avec la participation du réalisateur, de Catherine PAULET, médecin chef du SMPR, Sophie SIRERE, psychiatre, et Robert BRET, président du CAB. Contact : contact@cabaumettes.org - Tél :  04 91 40 41 34

TOULON : le GLCP regroupant les Amis de l’Horeb (FARAPEJ, UFRAMA), ANVP, les Aumôneries catholique et protestantes des prisons, Auxilia, Secours catholique, et la LDH de TOULON organisent le jeudi 29 novembre 12 à 20h au cinéma Le Royal à TOULON une soirée documentaire débat sur le thème « Prison : pas la peine d’en rajouter ! », avec la projection du film documentaire « A l’ombre de la République » de Stéphane MERCURIO, suivie d’un débat sur la prison d’aujourd’hui avec Dominique WIEL et un membre des contrôleurs des lieux de privation de liberté. Contact : 09 65 25 20 46

REGION PAYS DE LOIRE

LA ROCHE/YON : interventions en établissements scolaires et dans les maisons de quartier

NANTES : le collectif Prisons 44 regroupant 15 associations - Aides, ANVP, Aumônerie du centre pénitentiaire, CIMADE, Courrier de Bovet, Croix Rouge, L’Eclaircie, L’Etape, GENEPI, la Ligue des Droits de l’Homme, Permis de construire, Prison -Justice 44 (Farapej), Relais Enfants Parents Incarcérés, Secours catholique – organise sur le thème « Prison : pas la peine d’en rajouter ! - Pour la réduction du recours à la prison et la promotion de peines de remplacement qui font sens » :

Mardi 27 novembre 12, à 18h30, Ciné -débat au Lieu Unique à NANTES : projection du film « A l’ombre de la République », avec le témoignage de la réalisatrice Stéphane MERCURIO et le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean –Marie DELARUE - Etat des lieux de nos prisons par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Mercredi 28 novembre 12, à 20h15, Ciné -débat au Cinéma Katorza à NANTES : projection du film « Le déménagement » avec le témoignage de la réalisatrice Catherine PECHARD.

- Les conséquences du changement de nos vieilles prisons vers nos nouvelles prisons « ultra modernes ». L’exemple du déménagement de la maison d’arrêt de RENNES en 2010, comme éclairage du déménagement de la maison d’arrêt de NANTES qui a eu lieu le 3 juin 2012.

Jeudi 29 novembre 12, à 20h, Table ronde au Lieu Unique à NANTES : conférence

– débat sur les peines alternatives à l’incarcération avec Virginie GAUTRON, maître de conférences à la faculté de droit de NANTES, enseignante en criminologie, politique criminelle et pénologie (sur les alternatives et la pratique nantaise), Martine LEBRUN, présidente de l’ANJAP Association Nationale des Juges d’Application des Peines (témoignage de praticiens), Philippe COMBESSIE, sociologue, professeur à l’université de Paris X –Nanterre (éclairage des réalités : bénéfices et difficultés pour les personnes placées sous -main de justice).

Samedi 1er décembre 12, Représentation théâtrale, salle Bretagne par la Compagnie Rachel Mademoiselle ….vécus « en et autour » de la prison, suivie d’un échange avec le public.

Courant décembre2012, sous réserve des autorisations, Représentation théâtrale à la maison d’arrêt des hommes de NANTES par la Companie Rachel Mademoiselle.

Les détenus pourront y voir la même pièce que celle présentée à l’extérieur le 1er décembre. Contact : collectifprison44@laposte.net  - 06 11 54 46 39 Plus d’infos : www.prisonjustice44.free.fr

REGION PICARDIE

CREIL : animation sur le marché

REGION POITOU-CHARENTES

LA ROCHELLE : le GLCP regroupant l’ACAT, l’ANVP, les aumôneries de SAINT MARTIN, la CIMADE, la Croix-Rouge, la LDH, le Secours catholique, SYNAPSE, organise le mardi 27 novembre 2012 à 18h30, Médiathèque Michel CREPEAU, une soirée ciné-débat sur le thème «Les nouvelles prisons au quotidien » avec la projection du film « Le déménagement » de Catherine RECHARD et débat avec Didier BAUDOUIN, visiteur de prison à VIVONNE, Loïc LECHON, CIP à ST MARTIN DE RE, Alain BOUTENEIGRE, directeur de l’antenne GEPSA à VIVONNE. Contact : 06 84 20 25 75

SAINTES : le GLCP regroupant l’ANVP, l’association socio culturelle de la MA de SAINTES, l’aumônerie catholique, la Croix-Rouge, la LDH, le Secours catholique, Solidarité prison organise le au cinéma d’essai Le Gallia, une soirée débat avec Viviane AQUILI, productrice du film « A l’ombre de la République » et Jean-Pierre BOUCHER, président de la LDH.

REGION RHONE ALPES

LYON : le GLCP qui regroupe l’ANVP, les aumôneries catholique, musulmane et protestante des prisons, ASAFPI (Farapej), la CIMADE, AUXILIA, COMPANIO (Farapej), CLIP, la Croix Rouge française, GENEPI, l’association socio éducative de la MA de LYON CORBAS, l’Accueil SAN MARCO, l’Accueil LAVOISIER, le Secours catholique, le Relais Enfants Parents région lyonnaise, la FNARS , organise le 24 novembre 2012 de 10h à 17h, sur la place Antonin PONCET, un chapiteau avec tenue de stands pour informer le grand public sur les associations qui interviennent en prison, assistent les familles de détenus et les sortants de prison. Contact : Léon KRIEF 06 72 77 58 49

ROANNE : le GLCP organise dans la 1ère quinzaine de décembre 2012 une conférence de presse et un débat sur la peine alternative, avec un représentant d’une association de défense des victimes.

SAINT ETIENNE : le GLCP rassemblant le groupe prison de SAINT ETIENNE, l’association AVDP (FARAPEJ, GENEPI, GPSE, GREP, LDH, Vie libre, Aumôneries catholique, protestante et musulmane des prisons organise, avec le soutien de la commission pénale du Barreau de Saint Etienne et la Ligue des Droits de l’Homme :

Lundi 26 novembre 2012, à 20h30, au Cinéma Le France, 8, rue de la valse, la projection du film « Le déménagement » de Catherine RECHARD, suivie d’un débat avec la réalisatrice et des personnes intervenant à la maison d’arrêt de LA TALAUDIERE

A Rennes, comme dans beaucoup d’autres villes françaises, la maison d’arrêt construite au début du 20ème siècle déserte le centre ville au profit d’un centre pénitentiaire de 690 places construit en périphérie. Alors que le déménagement approche, les personnes détenues et les personnels ont une seule et même question : que sera la vie dans cette nouvelle prison ? Dans les deux établissements, le film s’interroge avec les personnages, sur la façon dont l'architecture interfère dans le mode de fonctionnement d'une prison et le lien entre la modernisation des locaux et l’amélioration de la vie en détention. Au-delà de la prison, il questionne le postulat selon lequel, nouveauté et avancées technologiques signifient nécessairement, mieux-être et progrès.

Mercredi 28 novembre 2012, à 20h, à la MJC - Nouveau théâtre de Beaulieu, 28, boulevard de la Palle, Conférence-débat sur le thème « Quelles alternatives à l’emprisonnement ? avec Dominique Raimbourg, vice-président de la commission des lois, président de la mission d’information sur les moyens de lutter contre la surpopulation carcérale, député de Loire Atlantique, avocat.

Au 1er septembre 2012, 66 126 personnes étaient détenues, soit 4,0 % de plus en un an. (+ 15% depuis le 1er janvier 2007). A cette date, les prisons comportent 57 385 places, 11 438 détenus étaient en surnombre : soit + 16 % de plus en un an (en tenant compte de placesnon occupées, en réfection). Voir Pierre V. Tournier, OPALE. 4.

Quelles alternatives trouver à l'emprisonnement ? Quelles autres peines mettre en place pour assurer l'efficacité sociale des sanctions prononcées par les tribunaux, et éviter les récidives ? Faut-il de nouvelles lois ? Comment mettre en place une politique pénale, (instructions de l'Etat) pour améliorer la situation des personnes détenues, les conditions de travail des surveillants, et des personnels organisant les prises en charge des condamnés à l’extérieur de la prison.

- LILLE -SEQUEDIN : L’Association PJ 59 (FARAPEJ) organise le 26 novembre 2012 à SEQUEDIN –salle municipale Victor Hugo une réunion publique. Contact : paco.delmas@wanadoo.fr

AINSI QUE

LA REUNION : le GLCP La Réunion, composé de ANVP, Aumôneries catholique, musulmane et protestante des prisons, Association Prends un asseoir, CIMADE, Courrier de Bovet, FNARS, LDH, Secours catholique, organise sur le thème « la prison, ce n’est pas la peine d’en rajouter » :

Lundi 26 novembre 2012 à 10h, conférence de presse à la salle polyvalente de la Mairie de St DENIS

Mercredi 28 novembre 2012, de 9h à 12h à la LDH, sensibilisation des membres du GLCP aux mesures et dispositifs alternatifs à l’incarcération

Jeudi 29 novembre 2012, à 18h, à la salle polyvalente de la Mairie de ST DENIS, invitation aux membres des institutions et des associations qui s’occupent des publics fragilisés et en grande difficulté, à venir pour écouter et débattre avec des magistrats, un avocat, un directeur de maison d’arrêt et le directeur du SPIP.

Le GLCP a choisi d’évoquer parmi les mesures alternatives, le placement sous surveillance électronique (PSE). En ce sens, on posera la question suivante aux intervenants : « Comment cette liberté très surveillée peut - elle s’harmoniser avec la vie de tous les jours et ses exigences ? » ; Guy JULLIARD de la LDH animera cette soirée. + toute la journée du 29 novembre 202, exposition des travaux artistiques effectués par les personnes détenues

Contact : Salomée ROY (ANVP) : 06 92 64 95 18 ; 06 92 83 83 99 ; Guy JULLIARD (LDH) : 06 92 29 80 70

MANIFESTATIONS ULTERIEURES

ALÈS : (en Janvier 2013 mais en lien avec les JNP)

Film /éduc de rue « Numéro d’écrou ». Débat avec l’auteur.

Participation au Festival International du film des Droits de l’Homme (le FIDH).

Film « le déménagement » projeté dans une maison de quartier.

ROANNE

Le 24/01/13 en partenariat avec différentes associations et la mairie, projection du film « Ombline » avec ateliers et conférence sur la spécificité d’être femme en prison

CHAMBÉRY

Courant 1er trimestre 2013, projet de conférence sur la peine alternative en comparaison avec les systèmes européens.

CASTRE

Cinéma le Lido en Janvier 2013 : Débats à propos de la prison à partir du film « au pays des droits de l'homme » sur le thème : comment la justice répond-elle aux dégâts qu'elle engendre ?

LAVAUR

Cinéma le Milord en Janvier 2013 : -Débats à propos de la prison à partir du film « au pays des droits de l'homme » sur le thème : comment la justice répond-elle aux dégâts qu'elle engendre ?

***

Les 17èmes Journées Nationales Prison du 22 au 28 novembre 2010

Prison : la dernière grande muette ?

Si la peine de prison emporte privation de la liberté d’aller et de venir, elle n’affecte pas, en principe, la liberté d’expression. Pourtant, même si l’interdiction de parler n’y est plus en vigueur, la prison réduit encore au silence celles et ceux qu’elle enferme. La liberté d’expression, droit fondamental reconnu comme tel par la Constitution française et la Cour européenne des droits de l’Homme, fait parfois pâle figure derrière les murs des établissements pénitentiaires. Absence de droit d’association, difficultés pratiques à mettre en oeuvre le droit de vote, limitations des correspondances écrites et téléphoniques, interdiction de signer la moindre pétition… Si de timides progrès ont été posés à l’état de principe par la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009, un mutisme contraint frappe encore les « usagers du service public pénitentiaire ». Contre tout espoir, ces nouvelles dispositions législatives, en effet, ne se conforment même pas à la règle pénitentiaire européenne n°50, qui préconise de « donner la possibilité aux personnes détenues de discuter ensemble de questions relatives à leurs conditions et d'en faire part aux autorités pénitentiaires ». Pour les dizaines de milliers de personnes prévenues ou condamnées qui se trouvent actuellement derrière les barreaux, cette absence de prise de parole mène, parfois, à des conflits très violents. Une bonne partie de ces incidents auraient pu être évités si des espaces de parole avaient été aménagés.

La loi contrôle strictement les transmissions d’informations entre l’intérieur et l’extérieur. Quand elle parvient à franchir les murs, illégalement ou après une libération, la parole des personnes détenues est presque systématiquement disqualifiée par le caractère stigmatisant de la sanction pénale. Souvent, aujourd’hui, c’est grâce à la caution morale que représentent certaines personnalités ou certaines associations que la voix des personnes incarcérées et de leurs familles parvient péniblement à se faire entendre dans l’espace public. Mais ces « porte-paroles » ne déforment-ils pas les voix dont ils se disent la bouche ?

Le Groupe national de concertation prison a choisi cette année de mettre en débat l’expression individuelle et collective des personnes incarcérées et de leurs familles. La nouvelle loi pénitentiaire prévoit, certes, une petite ouverture, notamment, en donnant à toutes les personnes détenues la possibilité de téléphoner, au moins à leurs proches, si elles en ont les moyens. Mais pourquoi maintenir cette interdiction de s’exprimer publiquement, individuellement ou collectivement ?

Des formes de consultation institutionnalisée existent déjà au Canada, au Royaume-Uni, en Allemagne, …De fait, il s’établit toujours une forme de dialogue entre les personnes incarcérées et le personnel pénitentiaire.

Alors pourquoi ne pas aller plus loin en proposant des espaces d’expression au sein desquels chacun des acteurs du monde carcéral, à commencer par les personnes détenues, pourrait participer de manière responsable et y être entendu ?

Convaincus qu’une liberté d’expression constructive et respectueuse constitue le fondement de toute société démocratique, les groupes locaux de concertation prison s’efforceront, durant la quatrième semaine du mois de novembre, partout en France, de placer au cœur du débat public ce qui retient encore prisonnière la parole des hommes, des femmes et des enfants incarcérés et de leurs familles.

La prison resterait-elle donc la dernière grande muette ?

En savoir plus : ICI (Fichier PDF)

Le Groupe Concertation Prison : ANVP (Association nationale des visiteurs de prison), Aumônerie Catholique des Prisons, Aumônerie Musulmane des prisons, Aumônerie Protestante des Prisons, Croix-Rouge française, FARAPEJ (Fédérations des associations réflexion action prison et justice), FNARS (Fédération Nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale), GENEPI (Groupement étudiant national d'enseignement aux personnes incarcérées), La Cimade, Secours Catholique, UFRAMA (Union nationale des fédérations régionales des associations de maisons d'accueil de familles et proches de personnes incarcérées),

Communiqué de presse - 27 octobre 2010

FILMOGRAPHIE

 

DOG POUND

Drame de Kim Chapiron. Avec Adam Butcher, Shane Kippel, Mateo Morales, Slim Twig, taylor Poulin, Deswshane Williams, Lawrence Bayne, Trent Mc Mullen, Jeff McEnery. 1h31 – Interdit aux moins de 12 ans – Sortie le 23 juin 2010.

Trois ados connaissent la même destination : Enola Vale. Ici, pas de répit puisque nous sommes dans un centre de détention Nord-américain pour délinquants juvéniles. Davis, 16 ans, trafic de stupéfiant va-t-il devenir le souffre douleur ? Angel, 15 ans, vol de voiture avec violence petit gabarit va-t-il se faire oublier ? Butch 17 ans, lui on ne sait pas pourquoi il est là. Mais son regard vous défigure comme une grenade qui est sur le point de se dégoupiller. Sa colère est prête à voler en éclat. La devise d’Enola Vale : Tu te tiens à carreau, tu sors plus vite. Tu déconnes, tu rallonges ton séjour en enfer. A peine arrivé, Davis est déjà chahuté par le caïd Bank. Dans son sommeil, Butch est rué de coup. Il encaisse ! Il ne bronche pas ! Le personnel l’a à l’œil. A-t-il déjà commis un fait grave dans une autre prison ?

Après « Prophète » sur l’univers carcéral des adultes qui était déjà une claque. « Dog Pound » est un coup de poing plus cinglant. L’acteur Adam Butcher est la révélation de ce film. Il crève l’écran dès les premières minutes du film. Vous êtes envahit petit à petit par sa rage de survie qui va monter crescendo. Des scènes très réalistes ponctuent le récit de ce film avec un point d’orgue la balle aux prisonniers. « Dog Pund » ne vous laissera pas indemne !

 Phil Marso – 29 juin 2010

LIVRE

Sortie le 26 octobre 2010

Phil Marso, l’auteur du premier livre en langage SMS (pa sage a taba vo SMS – 2004) après des témoignages d’orthophonistes invente la P.M.S (Phonétique Muse Service). La P.M.S est une passerelle entre le SMS abrégé (Téléphone portable, forum internet, MSN) et la langue française. Elle est un outil pédagogique en direction des jeunes en difficulté par le biais d’exercices de traduction de la PMS vers la langue française. Après s’être attaqué aux fables de la Fontaine (la font’N j’M ! – 2005), il traduit un roman de Victor Hugo :

« Le dernier jour d’un condamné à mort » de Victor Hugo est un plaidoyer contre la peine de mort et les conditions de vie d’un détenu. Phil Marso l’inventeur de la P.M.S (Phonétique Muse Service) propose la traduction de ce texte en vo P.M.S / Français. L’auteur a ajouté 120 exercices pédagogiques autour du code pénal, de la prison. Ceci pour sensibiliser les mineurs sur les peines encourues en cas de délit. Il remet en situation la responsabilité d’un jeune dès qu’il franchit la frontière de la majorité (18 ans).

*

« Médecin-chef à la prison de la Santé » de Véronique Vasseur (Le Cherche Midi Éditeur)

« Le guide du prisonnier » Observatoire Internationale des Prisons (La Découverte)

« Le guide du sortant de prison » Observatoire Internationale des Prisons (La Découverte)

« Les détenus et leurs proches » Gwénola Ricordeau (Autrement)

« Derrière les barreaux » Philippe Godart (Syros)

« Paroles de détenus » Ouvrage collectif (Librio)

© Megacom-ik / 2010 - 2012

 
mesure d'audience